PV Assemblée générale juin 2009

Procès Verbal de l'Assemblée générale ordinaire du 21 juin 2009

 

Présents:   Eric Savoyaud, président,  Noëlle Lequimener, trésorière Elena Taraimovitch, responsable pédagogique, Sandrine Rouxel ,  Maxime  Cravenne , Sanga Vandame intervenants cirque, Joce Pez et les adhérents dont les noms suivent: Tom Mays, Anne Rogé, Cyril Redon, Pascale Cardona, Ana Paula Heineken, Corinne Angot, Delphine Pommier, Laurence Petit, Manon Juncker, Sophie Creusot, Carole Debesson, Emmanuelle Lefrançois-Boudet, Christine Filbien, Laetitia Gutton, Marion Schneider, Bethsabée Gresse, Margaux Eme.

Laurence Perrier, administratrice, excusée.

 


CONSEIL D'ADMINISTRATION

En raison de l'absence de L. Perrier, la trésorière ne souhaitant pas intervenir dans ces conditions, l'Assemblée Générale ne s'est pas penchée sur l'approbation des comptes: report à la la prochaine A.G. avant fin 2009. Le conseil d'administration a été reconduit, aucun désistement ni aucune nouvelle candidature ne s'étant présentés. Compte tenu de la nécessité d'aborder la rentrée dans les meilleures conditions, c'est surtout E. Taraimovitch qui a pris la parole, soutenue par Sandrine Rouxel et E. Savoyaud, en particulier pour répondre aux questions des adhérents.

LE SPECTACLE DU 31 MAI 2009

Grand succès du spectacle, retours très positifs sur le principe du chapiteau et sur le spectacle lui-même, considéré comme très valorisant pour le travail de l'année (souligné tout spécialement par les parents du 1er cours). La préparation du spectacle a été chaotique suite à quelques problèmes d'organisation, mais dans l'ensemble bien passée. Elena a toutefois insisté pour réclamer une meilleure participation des jeunes adultes du 3ème cours. En tant qu'adhérents, ils doivent donner sur ce plan autant que l'équipe d'intervenants, il s'agit pour tout le monde d'un travail supplémentaire, que l'exigence de qualité, de mise au point et de finition impose. La limitation du nombre des places, apprise trop tardivement, a été très mal vécue tant par les familles que par l'équipe, à cause du stress imposé ( en particulier pour L. Perrier à l'accueil) mais une fois le spectacle en route tout a été oublié et la récompense est venue: c'était formidable de faire ça sous un vrai chapiteau, dans de vraies conditions, avec lumières, costumes et mise en piste. L'équipe technique d'Adrienne Larue a été unanimement appréciée. La prochaine fois il  faudra trouver un autre chapiteau, trouver une solution pour le financement de la location (là c'était gratuit) et du paiement de l'équipe technique (pris en charge par C et P cette année). Une entrée payante (3 à 4€) semble être une bonne idée.

LE TRAVAIL DE L'ANNEE

Chaque dimanche, il a manqué une personne à l'accueil pour prendre les contacts, transmettre les directives,  indiquer les modalités d'inscription, répondre aux questions, lister les présences des adhérents et des intervenants. Corinne Angot a proposé à l'AG de remplir ce service en échange d'un cours gratuit à l'année. Elle aura peut-être besoin d'une remplaçante de temps à autre, s'il y a une deuxième proposition elle sera bienvenue. L. Perrier pourrait voir avec elle les retours dont elle a besoin pour le suivi des cours et les payes des intervenants, tout étant intimement lié. -- En gros, on s'arrange pour que les cours et les activités prévues soient maintenus, même si le nombre de participants est inégal (un intervenant pour 8 élèves maximum), avec un roulement systématique des activités, au moins jusqu'à la fin du 2ème trimestre, sauf à partir de 14-15 ans où on peut choisir son activité plus tôt. Elena a la charge de toute cette organisation et l'assume non sans rigueur. Certains parents du cours moyen se sont plaints du trop grand flottement dans la distribution des intervenants en cours d'année (les professionnels de cirque ont des plannings imprévisibles). Elena est à la recherche d'un jongleur-acrobate stable, et réclame d'ailleurs en général aux intervenants une volonté de polyvalence d'une discipline à l'autre. Par ailleurs, la même activité suivie deux dimanches de suite par un adhérent semble être un atout. -- Alexei est parti chez Fratellini en CDI. Séverine a trop de travail ailleurs et ne viendra plus. Sanga a une proposition de CDD pour deux ans, à voir. -- Il manque également une personne apte à s'occuper de la communication. Présente à certaines heures du dimanche pour seconder la personne de l'accueil (vis à vis des parents, du bureau et de l'administratrice), elle pourrait contribuer à étendre, développer, faire connaître C et P à l'extérieur, participer aux réunions, avec la mairie par exemple (qui propose de subventionner des éléments de décor, l'achat de tissus... mais il faut s'en occuper), elle pourrait également partir à la chasse aux subventions, faire de la publicité pour les stages, trouver des participations à des spectacles soit pour des jeunes élèves avancés de C et P, soit pour la production (à voir avec L. Perrier) car C et P est habilitée à organiser des spectacles. Et enfin pour chercher un chapiteau ou des lieux de stage, et des subventions spécifiques à ce domaine. Un échange contre des cours est également proposé tout comme pour une troisième personne qui aurait le goût et l'énergie de refaire et développer le site internet de C et P. Quelqu'un s'est proposé à cette dernière demande mais devrait le confirmer durant l'été. Après l'AG, le président a confié à Olivier (le mari d'Elena), les codes d'accès au site pour qu'il puisse déjà le rendre facilement accessible aux mises à jour concernant l'activité de C et P. Premier cours 38 inscrits dont 25 régulièrement 3 parents inscrits très assidus Deuxième cours 40 inscrits dont  30 à 35 réguliers 6 parents inscrits souvent assidus Il semblerait que les parents qui s'engagent pour le 3ème trimestre dans le spectacle servent d'exemple aux enfants. Troisième cours Troisième cours 22 inscrits, 13 à 19 régulièrement présents Le retour du stage est bon. Quant aux stages d'un seul jour (le dimanche pendant les vacances scolaires) il y a eu peu de propositions et le gymnase était souvent fermé. La raison invoquée pour expliquer ces carences est la toute-puissance de la mairie pour faire annuler au dernier moment un stage afin de réquisitionner la salle, ou bien l'organisation difficile du gardiennage pendant les vacances scolaires. Enfin beaucoup se sont plaints de l'accumulation de trios de dimanche perdus par les vacances.

NOUVELLES PERSPECTIVES

Internet devrait permettre en 2010 d'avoir des réponses précises et plus rapides de la part de la mairie pour les dates où le gymnase ne nous serait pas attribué, pour les subventions et pour les créneaux horaires. Pour éviter 3 dimanches de suite sans cours on pourrait prendre le dimanche de début ou le dimanche de fin des vacances comme jour de cours normal.

Nouvelle organisation des cours et nouveau tarif : 1h30 pour le premier (5 à 6 ans, 4 exceptionnellement) de 12h45 à 14h15 1h30 pour le second   de 14h15 à 15h45 Tarif proposé  270 euros payables en 3 chèques de 90 euros Pour les cours de 2h de 15h45 à 17h45, tarif 306 payables en 3 chèques de 102 euros. Ouverture d’un cours pré-ado (en même temps que le cours actuel) pour adhérents motivés et avancés, même à partir de 10 ans, et pluridisciplinaire. Percussions et jeu d’acteur (un dimanche sur deux) étendus à tous les cours. Il faut plus de réunions et plus d’AG. La maison des associations est-elle libre le soir ?

RAPPELS Ne pas  oublier qu’il s’agit d’une association loi de 1901, non d’une Société, avec échange mutuel de bons procédés entre adhérents et intervenants. C’est une école où chacun doit trouver son compte quelles que soient ses facultés de performance. Le but n’est pas une histoire d’argent, ce n’est pas non plus de reproduire ce qu’on voit à la télé, ni de répondre aux caprices d’une mode (la mode passe et la télé aussi). On y cultive le goût d’une qualité de travail, d’une éthique, d’une certaine discipline partagée et d’un respect mutuel . On n’y demande pas d’être militant mais de participer chacun à sa façon à un monde qui reste « à part ».

COMPTE-RENDU  DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

du 21 JUIN 2009

Présents:   Eric Savoyaud, président,  Noëlle Lequimener, trésorière

Elena Taraimovitch, responsable pédagogique, Sandrine Rouxel ,  Maxime  Cravenne , Sanga Vandame intervenants cirque, Joce Pez et les adhérents dont les noms suivent:

Tom Mays, Anne Rogé, Cyril Redon, Pascale Cardona, Ana Paula Heineken,

Corinne Angot, Delphine Pommier, Laurence Petit, Manon Juncker, Sophie

Creusot, Carole Debesson, Emmanuelle Lefrançois-Boudet, Christine Filbien,

Laetitia Gutton, Marion Schneider, Bethsabée Gresse, Margaux Eme.

Laurence Perrier, administratrice, excusée.

ORDRE DU JOUR                         Rapport moral

Rapport financier

Rapport d'activité

Stages

Conseil d'administration

En raison de l'absence de L. Perrier, la trésorière ne souhaitant pas intervenir dans ces conditions, l'Assemblée Générale ne s'est pas penchée sur l'approbation des comptes: report à la la prochaine A.G. avant fin 2009. Le conseil d'administration a été reconduit, aucun désistement ni aucune nouvelle candidature ne s'étant présentés. Compte tenu de la nécessité d'aborder la rentrée dans les meilleures conditions, c'est surtout E. Taraimovitch qui a pris la parole, soutenue par Sandrine Rouxel et E. Savoyaud, en particulier pour répondre aux questions des adhérents.

LE SPECTACLE DU 31 MAI 2009

Grand succès du spectacle, retours très positifs sur le principe du chapiteau et sur le spectacle lui-même, considéré comme très valorisant pour le travail de l'année (souligné tout spécialement par les parents du 1er cours).

La préparation du spectacle a été chaotique suite à quelques problèmes d'organisation, mais dans l'ensemble bien passée. Elena a toutefois insisté pour réclamer une meilleure participation des jeunes adultes du 3ème cours. En tant qu'adhérents, ils doivent donner sur ce plan autant que l'équipe d'intervenants, il s'agit pour tout le monde d'un travail supplémentaire, que l'exigence de qualité, de mise au point et de finition impose.

La limitation du nombre des places, apprise trop tardivement, a été très mal vécue tant par les familles que par l'équipe, à cause du stress imposé ( en particulier pour L. Perrier à l'accueil) mais une fois le spectacle en route tout a été oublié et la récompense est venue: c'était formidable de faire ça sous un vrai chapiteau, dans de vraies conditions, avec lumières, costumes et mise en piste. L'équipe technique d'Adrienne Larue a été unanimement appréciée.

La prochaine fois il  faudra trouver un autre chapiteau, trouver une solution pour le financement de la location (là c'était gratuit) et du paiement de l'équipe technique (pris en charge par C et P cette année). Une entrée payante (3 à 4€) semble être une bonne idée.

LE TRAVAIL DE L'ANNEE

-- Chaque dimanche, il a manqué une personne à l'accueil pour prendre les contacts, transmettre les directives,  indiquer les modalités d'inscription, répondre aux questions, lister les présences des adhérents et des intervenants.

Corinne Angot a proposé à l'AG de remplir ce service en échange d'un cours gratuit à l'année. Elle aura peut-être besoin d'une remplaçante de temps à autre, s'il y a une deuxième proposition elle sera bienvenue. L. Perrier pourrait voir avec elle les retours dont elle a besoin pour le suivi des cours et les payes des intervenants, tout étant intimement lié.

-- En gros, on s'arrange pour que les cours et les activités prévues soient maintenus, même si le nombre de participants est inégal (un intervenant pour 8 élèves maximum), avec un roulement systématique des activités, au moins jusqu'à la fin du 2ème trimestre, sauf à partir de 14-15 ans où on peut choisir son activité plus tôt. Elena a la charge de toute cette organisation et l'assume non sans rigueur.

Certains parents du cours moyen se sont plaints du trop grand flottement dans la distribution des intervenants en cours d'année (les professionnels de cirque ont des plannings imprévisibles).

Elena est à la recherche d'un jongleur-acrobate stable, et réclame d'ailleurs en général aux intervenants une volonté de polyvalence d'une discipline à l'autre.

Par ailleurs, la même activité suivie deux dimanches de suite par un adhérent semble être un atout.

-- Alexei est parti chez Fratellini en CDI.

Séverine a trop de travail ailleurs et ne viendra plus.

Sanga a une proposition de CDD pour deux ans, à voir.

-- Il manque également une personne apte à s'occuper de la communication. Présente à certaines heures du dimanche pour seconder la personne de l'accueil (vis à vis des parents, du bureau et de l'administratrice), elle pourrait contribuer à étendre, développer, faire connaître C et P à l'extérieur, participer aux réunions, avec la mairie par exemple (qui propose de subventionner des éléments de décor, l'achat de tissus... mais il faut s'en occuper), elle pourrait également partir à la chasse aux subventions, faire de la publicité pour les stages, trouver des participations à des spectacles soit pour des jeunes élèves avancés de C et P, soit pour la production (à voir avec L. Perrier) car C et P est habilitée à organiser des spectacles. Et enfin pour chercher un chapiteau ou des lieux de stage, et des subventions spécifiques à ce domaine.

Un échange contre des cours est également proposé tout comme pour une troisième personne qui aurait le goût et l'énergie de refaire et développer le site internet de C et P.

Quelqu'un s'est proposé à cette dernière demande mais devrait le confirmer durant l'été.

Après l'AG, le président a confié à Olivier (le mari d'Elena), les codes d'accès au site pour qu'il puisse déjà le rendre facilement accessible aux mises à jour concernant l'activité de C et P.

Premier cours 38 inscrits dont 25 régulièrement 3 parents inscrits très assidus

Deuxième cours 40 inscrits dont  30 à 35 réguliers

6 parents inscrits souvent assidus

Il semblerait que les parents qui s'engagent pour le 3ème trimestre dans le spectacle servent d'exemple aux enfants.

Troisième cours Troisième cours 22 inscrits, 13 à 19 régulièrement présents

  • Le retour du stage est bon.
  • Quant aux stages d'un seul jour (le dimanche pendant les vacances scolaires) il y a eu peu de propositions et le gymnase était souvent fermé. La raison invoquée pour expliquer ces carences est la toute-puissance

de la mairie pour faire annuler au dernier moment un stage afin de réquisitionner la salle, ou bien l'organisation difficile du gardiennage pendant les vacances scolaires.

  • Enfin beaucoup se sont plaints de l'accumulation de trios de dimanche perdus par les vacances.

NOUVELLES PERSPECTIVES

  1. Internet devrait permettre en 2010 d'avoir des réponses précises et plus rapides de la part de la mairie pour les dates où le gymnase ne nous serait pas attribué, pour les subventions et pour les créneaux horaires.

  1. Pour éviter 3 dimanches de suite sans cours on pourrait prendre le dimanche de début ou le dimanche de fin des vacances comme jour de cours normal.

  1. Nouvelle organisation des cours et nouveau tarif :

1h30 pour le premier (5 à 6 ans, 4 exceptionnellement) de 12h45 à 14h15

1h30 pour le second   de 14h15 à 15h45

Tarif proposé  270 euros payables en 3 chèques de 90 euros

Pour les cours de 2h de 15h45 à 17h45, tarif 306 payables en 3 chèques de 102 euros.

Ouverture d’un cours pré-ado (en même temps que le cours actuel) pour adhérents motivés et avancés, même à partir de 10 ans, et pluridisciplinaire.

Percussions et jeu d’acteur (un dimanche sur deux) étendus à tous les cours.

  1. Il faut plus de réunions et plus d’AG. La maison des associations est-elle libre le soir ?

RAPPELS

Ne pas  oublier qu’il s’agit d’une association loi de 1901, non d’une Société, avec échange mutuel de bons procédés entre adhérents et intervenants.

C’est une école où chacun doit trouver son compte quelles que soient ses facultés de performance. Le but n’est pas une histoire d’argent, ce n’est pas non plus de reproduire ce qu’on voit à la télé, ni de répondre aux caprices d’une mode (la mode passe et la télé aussi). On y cultive le goût d’une qualité de travail, d’une éthique, d’une certaine discipline partagée et d’un respect mutuel .

On n’y demande pas d’être militant mais de participer chacun à sa façon à un monde qui reste « à part ».

COMPTE-RENDU  DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

du 21 JUIN 2009

Présents:   Eric Savoyaud, président,  Noëlle Lequimener, trésorière

Elena Taraimovitch, responsable pédagogique, Sandrine Rouxel ,  Maxime  Cravenne , Sanga Vandame intervenants cirque, Joce Pez et les adhérents dont les noms suivent:

Tom Mays, Anne Rogé, Cyril Redon, Pascale Cardona, Ana Paula Heineken,

Corinne Angot, Delphine Pommier, Laurence Petit, Manon Juncker, Sophie

Creusot, Carole Debesson, Emmanuelle Lefrançois-Boudet, Christine Filbien,

Laetitia Gutton, Marion Schneider, Bethsabée Gresse, Margaux Eme.

Laurence Perrier, administratrice, excusée.

ORDRE DU JOUR                         Rapport moral

Rapport financier

Rapport d'activité

Stages

Conseil d'administration

En raison de l'absence de L. Perrier, la trésorière ne souhaitant pas intervenir dans ces conditions, l'Assemblée Générale ne s'est pas penchée sur l'approbation des comptes: report à la la prochaine A.G. avant fin 2009. Le conseil d'administration a été reconduit, aucun désistement ni aucune nouvelle candidature ne s'étant présentés. Compte tenu de la nécessité d'aborder la rentrée dans les meilleures conditions, c'est surtout E. Taraimovitch qui a pris la parole, soutenue par Sandrine Rouxel et E. Savoyaud, en particulier pour répondre aux questions des adhérents.

LE SPECTACLE DU 31 MAI 2009

Grand succès du spectacle, retours très positifs sur le principe du chapiteau et sur le spectacle lui-même, considéré comme très valorisant pour le travail de l'année (souligné tout spécialement par les parents du 1er cours).

La préparation du spectacle a été chaotique suite à quelques problèmes d'organisation, mais dans l'ensemble bien passée. Elena a toutefois insisté pour réclamer une meilleure participation des jeunes adultes du 3ème cours. En tant qu'adhérents, ils doivent donner sur ce plan autant que l'équipe d'intervenants, il s'agit pour tout le monde d'un travail supplémentaire, que l'exigence de qualité, de mise au point et de finition impose.

La limitation du nombre des places, apprise trop tardivement, a été très mal vécue tant par les familles que par l'équipe, à cause du stress imposé ( en particulier pour L. Perrier à l'accueil) mais une fois le spectacle en route tout a été oublié et la récompense est venue: c'était formidable de faire ça sous un vrai chapiteau, dans de vraies conditions, avec lumières, costumes et mise en piste. L'équipe technique d'Adrienne Larue a été unanimement appréciée.

La prochaine fois il  faudra trouver un autre chapiteau, trouver une solution pour le financement de la location (là c'était gratuit) et du paiement de l'équipe technique (pris en charge par C et P cette année). Une entrée payante (3 à 4€) semble être une bonne idée.

LE TRAVAIL DE L'ANNEE

-- Chaque dimanche, il a manqué une personne à l'accueil pour prendre les contacts, transmettre les directives,  indiquer les modalités d'inscription, répondre aux questions, lister les présences des adhérents et des intervenants.

Corinne Angot a proposé à l'AG de remplir ce service en échange d'un cours gratuit à l'année. Elle aura peut-être besoin d'une remplaçante de temps à autre, s'il y a une deuxième proposition elle sera bienvenue. L. Perrier pourrait voir avec elle les retours dont elle a besoin pour le suivi des cours et les payes des intervenants, tout étant intimement lié.

-- En gros, on s'arrange pour que les cours et les activités prévues soient maintenus, même si le nombre de participants est inégal (un intervenant pour 8 élèves maximum), avec un roulement systématique des activités, au moins jusqu'à la fin du 2ème trimestre, sauf à partir de 14-15 ans où on peut choisir son activité plus tôt. Elena a la charge de toute cette organisation et l'assume non sans rigueur.

Certains parents du cours moyen se sont plaints du trop grand flottement dans la distribution des intervenants en cours d'année (les professionnels de cirque ont des plannings imprévisibles).

Elena est à la recherche d'un jongleur-acrobate stable, et réclame d'ailleurs en général aux intervenants une volonté de polyvalence d'une discipline à l'autre.

Par ailleurs, la même activité suivie deux dimanches de suite par un adhérent semble être un atout.

-- Alexei est parti chez Fratellini en CDI.

Séverine a trop de travail ailleurs et ne viendra plus.

Sanga a une proposition de CDD pour deux ans, à voir.

-- Il manque également une personne apte à s'occuper de la communication. Présente à certaines heures du dimanche pour seconder la personne de l'accueil (vis à vis des parents, du bureau et de l'administratrice), elle pourrait contribuer à étendre, développer, faire connaître C et P à l'extérieur, participer aux réunions, avec la mairie par exemple (qui propose de subventionner des éléments de décor, l'achat de tissus... mais il faut s'en occuper), elle pourrait également partir à la chasse aux subventions, faire de la publicité pour les stages, trouver des participations à des spectacles soit pour des jeunes élèves avancés de C et P, soit pour la production (à voir avec L. Perrier) car C et P est habilitée à organiser des spectacles. Et enfin pour chercher un chapiteau ou des lieux de stage, et des subventions spécifiques à ce domaine.

Un échange contre des cours est également proposé tout comme pour une troisième personne qui aurait le goût et l'énergie de refaire et développer le site internet de C et P.

Quelqu'un s'est proposé à cette dernière demande mais devrait le confirmer durant l'été.

Après l'AG, le président a confié à Olivier (le mari d'Elena), les codes d'accès au site pour qu'il puisse déjà le rendre facilement accessible aux mises à jour concernant l'activité de C et P.

Premier cours 38 inscrits dont 25 régulièrement 3 parents inscrits très assidus

Deuxième cours 40 inscrits dont  30 à 35 réguliers

6 parents inscrits souvent assidus

Il semblerait que les parents qui s'engagent pour le 3ème trimestre dans le spectacle servent d'exemple aux enfants.

Troisième cours Troisième cours 22 inscrits, 13 à 19 régulièrement présents

  • Le retour du stage est bon.
  • Quant aux stages d'un seul jour (le dimanche pendant les vacances scolaires) il y a eu peu de propositions et le gymnase était souvent fermé. La raison invoquée pour expliquer ces carences est la toute-puissance

de la mairie pour faire annuler au dernier moment un stage afin de réquisitionner la salle, ou bien l'organisation difficile du gardiennage pendant les vacances scolaires.

  • Enfin beaucoup se sont plaints de l'accumulation de trios de dimanche perdus par les vacances.

NOUVELLES PERSPECTIVES

  1. Internet devrait permettre en 2010 d'avoir des réponses précises et plus rapides de la part de la mairie pour les dates où le gymnase ne nous serait pas attribué, pour les subventions et pour les créneaux horaires.

  1. Pour éviter 3 dimanches de suite sans cours on pourrait prendre le dimanche de début ou le dimanche de fin des vacances comme jour de cours normal.

  1. Nouvelle organisation des cours et nouveau tarif :

1h30 pour le premier (5 à 6 ans, 4 exceptionnellement) de 12h45 à 14h15

1h30 pour le second   de 14h15 à 15h45

Tarif proposé  270 euros payables en 3 chèques de 90 euros

Pour les cours de 2h de 15h45 à 17h45, tarif 306 payables en 3 chèques de 102 euros.

Ouverture d’un cours pré-ado (en même temps que le cours actuel) pour adhérents motivés et avancés, même à partir de 10 ans, et pluridisciplinaire.

Percussions et jeu d’acteur (un dimanche sur deux) étendus à tous les cours.

  1. Il faut plus de réunions et plus d’AG. La maison des associations est-elle libre le soir ?

RAPPELS

Ne pas  oublier qu’il s’agit d’une association loi de 1901, non d’une Société, avec échange mutuel de bons procédés entre adhérents et intervenants.

C’est une école où chacun doit trouver son compte quelles que soient ses facultés de performance. Le but n’est pas une histoire d’argent, ce n’est pas non plus de reproduire ce qu’on voit à la télé, ni de répondre aux caprices d’une mode (la mode passe et la télé aussi). On y cultive le goût d’une qualité de travail, d’une éthique, d’une certaine discipline partagée et d’un respect mutuel .

On n’y demande pas d’être militant mais de participer chacun à sa façon à un monde qui reste « à part ».

PV Assemblée générale juin 2009

Procès Verbal de l'Assemblée générale ordinaire du 21 juin 2009

 

Présents:   Eric Savoyaud, président,  Noëlle Lequimener, trésorière Elena Taraimovitch, responsable pédagogique, Sandrine Rouxel ,  Maxime  Cravenne , Sanga Vandame intervenants cirque, Joce Pez et les adhérents dont les noms suivent: Tom Mays, Anne Rogé, Cyril Redon, Pascale Cardona, Ana Paula Heineken, Corinne Angot, Delphine Pommier, Laurence Petit, Manon Juncker, Sophie Creusot, Carole Debesson, Emmanuelle Lefrançois-Boudet, Christine Filbien, Laetitia Gutton, Marion Schneider, Bethsabée Gresse, Margaux Eme.

Laurence Perrier, administratrice, excusée.

 


CONSEIL D'ADMINISTRATION

En raison de l'absence de L. Perrier, la trésorière ne souhaitant pas intervenir dans ces conditions, l'Assemblée Générale ne s'est pas penchée sur l'approbation des comptes: report à la la prochaine A.G. avant fin 2009. Le conseil d'administration a été reconduit, aucun désistement ni aucune nouvelle candidature ne s'étant présentés. Compte tenu de la nécessité d'aborder la rentrée dans les meilleures conditions, c'est surtout E. Taraimovitch qui a pris la parole, soutenue par Sandrine Rouxel et E. Savoyaud, en particulier pour répondre aux questions des adhérents.

LE SPECTACLE DU 31 MAI 2009

Grand succès du spectacle, retours très positifs sur le principe du chapiteau et sur le spectacle lui-même, considéré comme très valorisant pour le travail de l'année (souligné tout spécialement par les parents du 1er cours). La préparation du spectacle a été chaotique suite à quelques problèmes d'organisation, mais dans l'ensemble bien passée. Elena a toutefois insisté pour réclamer une meilleure participation des jeunes adultes du 3ème cours. En tant qu'adhérents, ils doivent donner sur ce plan autant que l'équipe d'intervenants, il s'agit pour tout le monde d'un travail supplémentaire, que l'exigence de qualité, de mise au point et de finition impose. La limitation du nombre des places, apprise trop tardivement, a été très mal vécue tant par les familles que par l'équipe, à cause du stress imposé ( en particulier pour L. Perrier à l'accueil) mais une fois le spectacle en route tout a été oublié et la récompense est venue: c'était formidable de faire ça sous un vrai chapiteau, dans de vraies conditions, avec lumières, costumes et mise en piste. L'équipe technique d'Adrienne Larue a été unanimement appréciée. La prochaine fois il  faudra trouver un autre chapiteau, trouver une solution pour le financement de la location (là c'était gratuit) et du paiement de l'équipe technique (pris en charge par C et P cette année). Une entrée payante (3 à 4€) semble être une bonne idée.

LE TRAVAIL DE L'ANNEE

Chaque dimanche, il a manqué une personne à l'accueil pour prendre les contacts, transmettre les directives,  indiquer les modalités d'inscription, répondre aux questions, lister les présences des adhérents et des intervenants. Corinne Angot a proposé à l'AG de remplir ce service en échange d'un cours gratuit à l'année. Elle aura peut-être besoin d'une remplaçante de temps à autre, s'il y a une deuxième proposition elle sera bienvenue. L. Perrier pourrait voir avec elle les retours dont elle a besoin pour le suivi des cours et les payes des intervenants, tout étant intimement lié. -- En gros, on s'arrange pour que les cours et les activités prévues soient maintenus, même si le nombre de participants est inégal (un intervenant pour 8 élèves maximum), avec un roulement systématique des activités, au moins jusqu'à la fin du 2ème trimestre, sauf à partir de 14-15 ans où on peut choisir son activité plus tôt. Elena a la charge de toute cette organisation et l'assume non sans rigueur. Certains parents du cours moyen se sont plaints du trop grand flottement dans la distribution des intervenants en cours d'année (les professionnels de cirque ont des plannings imprévisibles). Elena est à la recherche d'un jongleur-acrobate stable, et réclame d'ailleurs en général aux intervenants une volonté de polyvalence d'une discipline à l'autre. Par ailleurs, la même activité suivie deux dimanches de suite par un adhérent semble être un atout. -- Alexei est parti chez Fratellini en CDI. Séverine a trop de travail ailleurs et ne viendra plus. Sanga a une proposition de CDD pour deux ans, à voir. -- Il manque également une personne apte à s'occuper de la communication. Présente à certaines heures du dimanche pour seconder la personne de l'accueil (vis à vis des parents, du bureau et de l'administratrice), elle pourrait contribuer à étendre, développer, faire connaître C et P à l'extérieur, participer aux réunions, avec la mairie par exemple (qui propose de subventionner des éléments de décor, l'achat de tissus... mais il faut s'en occuper), elle pourrait également partir à la chasse aux subventions, faire de la publicité pour les stages, trouver des participations à des spectacles soit pour des jeunes élèves avancés de C et P, soit pour la production (à voir avec L. Perrier) car C et P est habilitée à organiser des spectacles. Et enfin pour chercher un chapiteau ou des lieux de stage, et des subventions spécifiques à ce domaine. Un échange contre des cours est également proposé tout comme pour une troisième personne qui aurait le goût et l'énergie de refaire et développer le site internet de C et P. Quelqu'un s'est proposé à cette dernière demande mais devrait le confirmer durant l'été. Après l'AG, le président a confié à Olivier (le mari d'Elena), les codes d'accès au site pour qu'il puisse déjà le rendre facilement accessible aux mises à jour concernant l'activité de C et P. Premier cours 38 inscrits dont 25 régulièrement 3 parents inscrits très assidus Deuxième cours 40 inscrits dont  30 à 35 réguliers 6 parents inscrits souvent assidus Il semblerait que les parents qui s'engagent pour le 3ème trimestre dans le spectacle servent d'exemple aux enfants. Troisième cours Troisième cours 22 inscrits, 13 à 19 régulièrement présents Le retour du stage est bon. Quant aux stages d'un seul jour (le dimanche pendant les vacances scolaires) il y a eu peu de propositions et le gymnase était souvent fermé. La raison invoquée pour expliquer ces carences est la toute-puissance de la mairie pour faire annuler au dernier moment un stage afin de réquisitionner la salle, ou bien l'organisation difficile du gardiennage pendant les vacances scolaires. Enfin beaucoup se sont plaints de l'accumulation de trios de dimanche perdus par les vacances.

NOUVELLES PERSPECTIVES

Internet devrait permettre en 2010 d'avoir des réponses précises et plus rapides de la part de la mairie pour les dates où le gymnase ne nous serait pas attribué, pour les subventions et pour les créneaux horaires. Pour éviter 3 dimanches de suite sans cours on pourrait prendre le dimanche de début ou le dimanche de fin des vacances comme jour de cours normal.

Nouvelle organisation des cours et nouveau tarif : 1h30 pour le premier (5 à 6 ans, 4 exceptionnellement) de 12h45 à 14h15 1h30 pour le second   de 14h15 à 15h45 Tarif proposé  270 euros payables en 3 chèques de 90 euros Pour les cours de 2h de 15h45 à 17h45, tarif 306 payables en 3 chèques de 102 euros. Ouverture d’un cours pré-ado (en même temps que le cours actuel) pour adhérents motivés et avancés, même à partir de 10 ans, et pluridisciplinaire. Percussions et jeu d’acteur (un dimanche sur deux) étendus à tous les cours. Il faut plus de réunions et plus d’AG. La maison des associations est-elle libre le soir ?

RAPPELS Ne pas  oublier qu’il s’agit d’une association loi de 1901, non d’une Société, avec échange mutuel de bons procédés entre adhérents et intervenants. C’est une école où chacun doit trouver son compte quelles que soient ses facultés de performance. Le but n’est pas une histoire d’argent, ce n’est pas non plus de reproduire ce qu’on voit à la télé, ni de répondre aux caprices d’une mode (la mode passe et la télé aussi). On y cultive le goût d’une qualité de travail, d’une éthique, d’une certaine discipline partagée et d’un respect mutuel . On n’y demande pas d’être militant mais de participer chacun à sa façon à un monde qui reste « à part ».

COMPTE-RENDU  DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

du 21 JUIN 2009

Présents:   Eric Savoyaud, président,  Noëlle Lequimener, trésorière

Elena Taraimovitch, responsable pédagogique, Sandrine Rouxel ,  Maxime  Cravenne , Sanga Vandame intervenants cirque, Joce Pez et les adhérents dont les noms suivent:

Tom Mays, Anne Rogé, Cyril Redon, Pascale Cardona, Ana Paula Heineken,

Corinne Angot, Delphine Pommier, Laurence Petit, Manon Juncker, Sophie

Creusot, Carole Debesson, Emmanuelle Lefrançois-Boudet, Christine Filbien,

Laetitia Gutton, Marion Schneider, Bethsabée Gresse, Margaux Eme.

Laurence Perrier, administratrice, excusée.

ORDRE DU JOUR                         Rapport moral

Rapport financier

Rapport d'activité

Stages

Conseil d'administration

En raison de l'absence de L. Perrier, la trésorière ne souhaitant pas intervenir dans ces conditions, l'Assemblée Générale ne s'est pas penchée sur l'approbation des comptes: report à la la prochaine A.G. avant fin 2009. Le conseil d'administration a été reconduit, aucun désistement ni aucune nouvelle candidature ne s'étant présentés. Compte tenu de la nécessité d'aborder la rentrée dans les meilleures conditions, c'est surtout E. Taraimovitch qui a pris la parole, soutenue par Sandrine Rouxel et E. Savoyaud, en particulier pour répondre aux questions des adhérents.

LE SPECTACLE DU 31 MAI 2009

Grand succès du spectacle, retours très positifs sur le principe du chapiteau et sur le spectacle lui-même, considéré comme très valorisant pour le travail de l'année (souligné tout spécialement par les parents du 1er cours).

La préparation du spectacle a été chaotique suite à quelques problèmes d'organisation, mais dans l'ensemble bien passée. Elena a toutefois insisté pour réclamer une meilleure participation des jeunes adultes du 3ème cours. En tant qu'adhérents, ils doivent donner sur ce plan autant que l'équipe d'intervenants, il s'agit pour tout le monde d'un travail supplémentaire, que l'exigence de qualité, de mise au point et de finition impose.

La limitation du nombre des places, apprise trop tardivement, a été très mal vécue tant par les familles que par l'équipe, à cause du stress imposé ( en particulier pour L. Perrier à l'accueil) mais une fois le spectacle en route tout a été oublié et la récompense est venue: c'était formidable de faire ça sous un vrai chapiteau, dans de vraies conditions, avec lumières, costumes et mise en piste. L'équipe technique d'Adrienne Larue a été unanimement appréciée.

La prochaine fois il  faudra trouver un autre chapiteau, trouver une solution pour le financement de la location (là c'était gratuit) et du paiement de l'équipe technique (pris en charge par C et P cette année). Une entrée payante (3 à 4€) semble être une bonne idée.

LE TRAVAIL DE L'ANNEE

-- Chaque dimanche, il a manqué une personne à l'accueil pour prendre les contacts, transmettre les directives,  indiquer les modalités d'inscription, répondre aux questions, lister les présences des adhérents et des intervenants.

Corinne Angot a proposé à l'AG de remplir ce service en échange d'un cours gratuit à l'année. Elle aura peut-être besoin d'une remplaçante de temps à autre, s'il y a une deuxième proposition elle sera bienvenue. L. Perrier pourrait voir avec elle les retours dont elle a besoin pour le suivi des cours et les payes des intervenants, tout étant intimement lié.

-- En gros, on s'arrange pour que les cours et les activités prévues soient maintenus, même si le nombre de participants est inégal (un intervenant pour 8 élèves maximum), avec un roulement systématique des activités, au moins jusqu'à la fin du 2ème trimestre, sauf à partir de 14-15 ans où on peut choisir son activité plus tôt. Elena a la charge de toute cette organisation et l'assume non sans rigueur.

Certains parents du cours moyen se sont plaints du trop grand flottement dans la distribution des intervenants en cours d'année (les professionnels de cirque ont des plannings imprévisibles).

Elena est à la recherche d'un jongleur-acrobate stable, et réclame d'ailleurs en général aux intervenants une volonté de polyvalence d'une discipline à l'autre.

Par ailleurs, la même activité suivie deux dimanches de suite par un adhérent semble être un atout.

-- Alexei est parti chez Fratellini en CDI.

Séverine a trop de travail ailleurs et ne viendra plus.

Sanga a une proposition de CDD pour deux ans, à voir.

-- Il manque également une personne apte à s'occuper de la communication. Présente à certaines heures du dimanche pour seconder la personne de l'accueil (vis à vis des parents, du bureau et de l'administratrice), elle pourrait contribuer à étendre, développer, faire connaître C et P à l'extérieur, participer aux réunions, avec la mairie par exemple (qui propose de subventionner des éléments de décor, l'achat de tissus... mais il faut s'en occuper), elle pourrait également partir à la chasse aux subventions, faire de la publicité pour les stages, trouver des participations à des spectacles soit pour des jeunes élèves avancés de C et P, soit pour la production (à voir avec L. Perrier) car C et P est habilitée à organiser des spectacles. Et enfin pour chercher un chapiteau ou des lieux de stage, et des subventions spécifiques à ce domaine.

Un échange contre des cours est également proposé tout comme pour une troisième personne qui aurait le goût et l'énergie de refaire et développer le site internet de C et P.

Quelqu'un s'est proposé à cette dernière demande mais devrait le confirmer durant l'été.

Après l'AG, le président a confié à Olivier (le mari d'Elena), les codes d'accès au site pour qu'il puisse déjà le rendre facilement accessible aux mises à jour concernant l'activité de C et P.

Premier cours 38 inscrits dont 25 régulièrement 3 parents inscrits très assidus

Deuxième cours 40 inscrits dont  30 à 35 réguliers

6 parents inscrits souvent assidus

Il semblerait que les parents qui s'engagent pour le 3ème trimestre dans le spectacle servent d'exemple aux enfants.

Troisième cours Troisième cours 22 inscrits, 13 à 19 régulièrement présents

  • Le retour du stage est bon.
  • Quant aux stages d'un seul jour (le dimanche pendant les vacances scolaires) il y a eu peu de propositions et le gymnase était souvent fermé. La raison invoquée pour expliquer ces carences est la toute-puissance

de la mairie pour faire annuler au dernier moment un stage afin de réquisitionner la salle, ou bien l'organisation difficile du gardiennage pendant les vacances scolaires.

  • Enfin beaucoup se sont plaints de l'accumulation de trios de dimanche perdus par les vacances.

NOUVELLES PERSPECTIVES

  1. Internet devrait permettre en 2010 d'avoir des réponses précises et plus rapides de la part de la mairie pour les dates où le gymnase ne nous serait pas attribué, pour les subventions et pour les créneaux horaires.

  1. Pour éviter 3 dimanches de suite sans cours on pourrait prendre le dimanche de début ou le dimanche de fin des vacances comme jour de cours normal.

  1. Nouvelle organisation des cours et nouveau tarif :

1h30 pour le premier (5 à 6 ans, 4 exceptionnellement) de 12h45 à 14h15

1h30 pour le second   de 14h15 à 15h45

Tarif proposé  270 euros payables en 3 chèques de 90 euros

Pour les cours de 2h de 15h45 à 17h45, tarif 306 payables en 3 chèques de 102 euros.

Ouverture d’un cours pré-ado (en même temps que le cours actuel) pour adhérents motivés et avancés, même à partir de 10 ans, et pluridisciplinaire.

Percussions et jeu d’acteur (un dimanche sur deux) étendus à tous les cours.

  1. Il faut plus de réunions et plus d’AG. La maison des associations est-elle libre le soir ?

RAPPELS

Ne pas  oublier qu’il s’agit d’une association loi de 1901, non d’une Société, avec échange mutuel de bons procédés entre adhérents et intervenants.

C’est une école où chacun doit trouver son compte quelles que soient ses facultés de performance. Le but n’est pas une histoire d’argent, ce n’est pas non plus de reproduire ce qu’on voit à la télé, ni de répondre aux caprices d’une mode (la mode passe et la télé aussi). On y cultive le goût d’une qualité de travail, d’une éthique, d’une certaine discipline partagée et d’un respect mutuel .

On n’y demande pas d’être militant mais de participer chacun à sa façon à un monde qui reste « à part ».

COMPTE-RENDU  DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

du 21 JUIN 2009

Présents:   Eric Savoyaud, président,  Noëlle Lequimener, trésorière

Elena Taraimovitch, responsable pédagogique, Sandrine Rouxel ,  Maxime  Cravenne , Sanga Vandame intervenants cirque, Joce Pez et les adhérents dont les noms suivent:

Tom Mays, Anne Rogé, Cyril Redon, Pascale Cardona, Ana Paula Heineken,

Corinne Angot, Delphine Pommier, Laurence Petit, Manon Juncker, Sophie

Creusot, Carole Debesson, Emmanuelle Lefrançois-Boudet, Christine Filbien,

Laetitia Gutton, Marion Schneider, Bethsabée Gresse, Margaux Eme.

Laurence Perrier, administratrice, excusée.

ORDRE DU JOUR                         Rapport moral

Rapport financier

Rapport d'activité

Stages

Conseil d'administration

En raison de l'absence de L. Perrier, la trésorière ne souhaitant pas intervenir dans ces conditions, l'Assemblée Générale ne s'est pas penchée sur l'approbation des comptes: report à la la prochaine A.G. avant fin 2009. Le conseil d'administration a été reconduit, aucun désistement ni aucune nouvelle candidature ne s'étant présentés. Compte tenu de la nécessité d'aborder la rentrée dans les meilleures conditions, c'est surtout E. Taraimovitch qui a pris la parole, soutenue par Sandrine Rouxel et E. Savoyaud, en particulier pour répondre aux questions des adhérents.

LE SPECTACLE DU 31 MAI 2009

Grand succès du spectacle, retours très positifs sur le principe du chapiteau et sur le spectacle lui-même, considéré comme très valorisant pour le travail de l'année (souligné tout spécialement par les parents du 1er cours).

La préparation du spectacle a été chaotique suite à quelques problèmes d'organisation, mais dans l'ensemble bien passée. Elena a toutefois insisté pour réclamer une meilleure participation des jeunes adultes du 3ème cours. En tant qu'adhérents, ils doivent donner sur ce plan autant que l'équipe d'intervenants, il s'agit pour tout le monde d'un travail supplémentaire, que l'exigence de qualité, de mise au point et de finition impose.

La limitation du nombre des places, apprise trop tardivement, a été très mal vécue tant par les familles que par l'équipe, à cause du stress imposé ( en particulier pour L. Perrier à l'accueil) mais une fois le spectacle en route tout a été oublié et la récompense est venue: c'était formidable de faire ça sous un vrai chapiteau, dans de vraies conditions, avec lumières, costumes et mise en piste. L'équipe technique d'Adrienne Larue a été unanimement appréciée.

La prochaine fois il  faudra trouver un autre chapiteau, trouver une solution pour le financement de la location (là c'était gratuit) et du paiement de l'équipe technique (pris en charge par C et P cette année). Une entrée payante (3 à 4€) semble être une bonne idée.

LE TRAVAIL DE L'ANNEE

-- Chaque dimanche, il a manqué une personne à l'accueil pour prendre les contacts, transmettre les directives,  indiquer les modalités d'inscription, répondre aux questions, lister les présences des adhérents et des intervenants.

Corinne Angot a proposé à l'AG de remplir ce service en échange d'un cours gratuit à l'année. Elle aura peut-être besoin d'une remplaçante de temps à autre, s'il y a une deuxième proposition elle sera bienvenue. L. Perrier pourrait voir avec elle les retours dont elle a besoin pour le suivi des cours et les payes des intervenants, tout étant intimement lié.

-- En gros, on s'arrange pour que les cours et les activités prévues soient maintenus, même si le nombre de participants est inégal (un intervenant pour 8 élèves maximum), avec un roulement systématique des activités, au moins jusqu'à la fin du 2ème trimestre, sauf à partir de 14-15 ans où on peut choisir son activité plus tôt. Elena a la charge de toute cette organisation et l'assume non sans rigueur.

Certains parents du cours moyen se sont plaints du trop grand flottement dans la distribution des intervenants en cours d'année (les professionnels de cirque ont des plannings imprévisibles).

Elena est à la recherche d'un jongleur-acrobate stable, et réclame d'ailleurs en général aux intervenants une volonté de polyvalence d'une discipline à l'autre.

Par ailleurs, la même activité suivie deux dimanches de suite par un adhérent semble être un atout.

-- Alexei est parti chez Fratellini en CDI.

Séverine a trop de travail ailleurs et ne viendra plus.

Sanga a une proposition de CDD pour deux ans, à voir.

-- Il manque également une personne apte à s'occuper de la communication. Présente à certaines heures du dimanche pour seconder la personne de l'accueil (vis à vis des parents, du bureau et de l'administratrice), elle pourrait contribuer à étendre, développer, faire connaître C et P à l'extérieur, participer aux réunions, avec la mairie par exemple (qui propose de subventionner des éléments de décor, l'achat de tissus... mais il faut s'en occuper), elle pourrait également partir à la chasse aux subventions, faire de la publicité pour les stages, trouver des participations à des spectacles soit pour des jeunes élèves avancés de C et P, soit pour la production (à voir avec L. Perrier) car C et P est habilitée à organiser des spectacles. Et enfin pour chercher un chapiteau ou des lieux de stage, et des subventions spécifiques à ce domaine.

Un échange contre des cours est également proposé tout comme pour une troisième personne qui aurait le goût et l'énergie de refaire et développer le site internet de C et P.

Quelqu'un s'est proposé à cette dernière demande mais devrait le confirmer durant l'été.

Après l'AG, le président a confié à Olivier (le mari d'Elena), les codes d'accès au site pour qu'il puisse déjà le rendre facilement accessible aux mises à jour concernant l'activité de C et P.

Premier cours 38 inscrits dont 25 régulièrement 3 parents inscrits très assidus

Deuxième cours 40 inscrits dont  30 à 35 réguliers

6 parents inscrits souvent assidus

Il semblerait que les parents qui s'engagent pour le 3ème trimestre dans le spectacle servent d'exemple aux enfants.

Troisième cours Troisième cours 22 inscrits, 13 à 19 régulièrement présents

  • Le retour du stage est bon.
  • Quant aux stages d'un seul jour (le dimanche pendant les vacances scolaires) il y a eu peu de propositions et le gymnase était souvent fermé. La raison invoquée pour expliquer ces carences est la toute-puissance

de la mairie pour faire annuler au dernier moment un stage afin de réquisitionner la salle, ou bien l'organisation difficile du gardiennage pendant les vacances scolaires.

  • Enfin beaucoup se sont plaints de l'accumulation de trios de dimanche perdus par les vacances.

NOUVELLES PERSPECTIVES

  1. Internet devrait permettre en 2010 d'avoir des réponses précises et plus rapides de la part de la mairie pour les dates où le gymnase ne nous serait pas attribué, pour les subventions et pour les créneaux horaires.

  1. Pour éviter 3 dimanches de suite sans cours on pourrait prendre le dimanche de début ou le dimanche de fin des vacances comme jour de cours normal.

  1. Nouvelle organisation des cours et nouveau tarif :

1h30 pour le premier (5 à 6 ans, 4 exceptionnellement) de 12h45 à 14h15

1h30 pour le second   de 14h15 à 15h45

Tarif proposé  270 euros payables en 3 chèques de 90 euros

Pour les cours de 2h de 15h45 à 17h45, tarif 306 payables en 3 chèques de 102 euros.

Ouverture d’un cours pré-ado (en même temps que le cours actuel) pour adhérents motivés et avancés, même à partir de 10 ans, et pluridisciplinaire.

Percussions et jeu d’acteur (un dimanche sur deux) étendus à tous les cours.

  1. Il faut plus de réunions et plus d’AG. La maison des associations est-elle libre le soir ?

RAPPELS

Ne pas  oublier qu’il s’agit d’une association loi de 1901, non d’une Société, avec échange mutuel de bons procédés entre adhérents et intervenants.

C’est une école où chacun doit trouver son compte quelles que soient ses facultés de performance. Le but n’est pas une histoire d’argent, ce n’est pas non plus de reproduire ce qu’on voit à la télé, ni de répondre aux caprices d’une mode (la mode passe et la télé aussi). On y cultive le goût d’une qualité de travail, d’une éthique, d’une certaine discipline partagée et d’un respect mutuel .

On n’y demande pas d’être militant mais de participer chacun à sa façon à un monde qui reste « à part ».

Nous téléphoner !

+33 (0)9 72 35 14 59 [répondeur]

Nous écrire !

Adresse administrative :

Maison des associations du 18e
Boîte 37
15 passage Ramey
75018 Paris

Nous contacter !

Formulaire de contact

Nous suivre !

Copyright © 2016 / LGO 2016

Connexion